Semaine 65

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Bonjour à toutes et tous !

Dernière compilation des « Fais Dix Vers » de cette deuxième saison, puisque je m’accorde une pause estivale pour caler ce format sur un rythme un peu plus classique.
Mais pour vous consoler il y aura six textes pour cette dernière semaine qui clôture donc cette deuxième saison et le quinzième mois de « Fais Dix Vers » !

Les versions audios sont disponibles en podcast juste à droite !

Bonne lecture !

Lundi 19/07/2021, Fais Dix Vers #323, Travail

J’ai voulu être différent pour faire comme tout le monde,
J’ai cru sortir du rang en slamant que j’me dévergonde,
A refuser les évidences pour ne voir que l’incongru,
J’ai noyé mes silences pour me baigner dans un son cru,
Depuis j’me fixe des horaires, j’me pointe tous les jours,
Au bureau sans honoraire, pas de collègue dans ma tour,
Y voir mes textes en chemise, mais toujours mes pieds nus,
Mes diplômes dans la remise, un bac plus cinq d’ingénu,
Réunion d’entreprise, je propose une stratégie,
Ma poésie est en crise alors ma prose prend la régie.

Quand l’esprit est aux vacances, la question du travail n’est jamais bien loin. Alors le thème est venu de lui-même, et je pourrais dire la même chose du texte. 
Il ne me semble pas qu’il y ait trop de double-sens cachés à vous décrypter ici, et puis, après tout… C’est votre travail de lecteur ça !

Mardi 20/07/2021, Fais Dix Vers #324, Liquidation

Tête ailleurs, sans épaule à portée,
Quand elle était dessus, je la voyais déjà à côté,
Elle a besoin d’un nouveau souffle pour se réinventer,
Le premier élan se boursoufle, il a fini par s’éventer,
Le paquet ouvert, il n’y a plus qu’des rimes d’oxydation,
Plus le moindre petit vers dans le placard à provision,
Un déca’ qu’a fait l’affaire pour une brève introduction,
L’alexandrin ferme avant liquidation,

Je n’ai même plus de quoi faire un semblant de conclusion.

Un texte dans la suite logique du précédent, avant de partir en vacances il fallait bien liquider les rimes restantes.

Le « Déca » fait ici référence au décasyllabe, un vers de dix pieds, comme le premier de ce texte. Et « Un déca’ qu’a fait » ça fait aussi « un déca’ café ».

C’est aussi le seul Fais Dix Vers de neuf vers puisque j’ai laissé un vers blanc, volontairement, évidemment !

Mercredi 21/07/2021, Fais Dix Vers #325, Thème

J’écris sans thème, comme un poème sous chrysanthèmes,
Je crie sans qu’t’aimes, comme un bohême sous crise en thème,
Qui parle en franglais pour chantonner de triste anthem,
Seul sur son lo-vé, alors pourquoi il a pris c’tandem ?
Dès que j’ai su j’ai, réfléchi au sujet, 
Type, pardessus d’jais que le monde insurgeait, 
Cage dorée d’où il jugeait avec son azur geai…
Objet d’un projet posé d’un seul jet,
Il restera fichier sans titre et nommé d’un tiret,
Un seul ptit trait pour dire qu’y a rien à en tirer.

Le thème « thème » proposé sur instagram, forcément une facétie qui me plaît pour le dernier thème des abonnées de cette saison. Un texte avec lequel je me suis amusé, évidemment.
Anthem, c’est un hymne en anglais.

Jeudi 22/07/2021, Fais Dix Vers #326, Pégase

Pégase, devenu âgé, était un cheval bien trop curieux,
Commère à crinière qui hennissait chaque ragot de l’écuries,
Il fut missionné, un jour d’hiver,  par les sénateurs des curies,
De s’envoler jusqu’aux nuages pour y percer le secret des Dieux,
Il fut accueilli par les Déesses jouant de la lyre d’Orphée,
Héros errant dans les méandres du secret, jupons de Perséphone,
Fit appel à des espions et messagers, créatures tels les faunes,
Mais ceux-ci rapportèrent à Hermès la vérité sur son forfait,
Les Hommes, pour prouver leur bonne foi, durent liquider l’équidé,
Les Dieux accordèrent au Cheval Roi des étoiles d’éternité.

Un thème inspiré par l’affaire Pegasus. J’ai voulu garder la notion d’espionnage tout en replongeant dans l’antiquité, en me permettant quelques approximations. Ainsi les « curies » évoquent plutôt Rome, alors qu’Hermès est un dieu Grec, notamment le messager des Dieux. On est donc dans de la mythologie greco-romaine. 
Orphée est un poète grec légendaire, qui alla aux enfers pour chercher sa fiancée Eurydice. 
Perséphone est la déesse grecque du monde souterrain, l’idée étant ici d’évoquer le secret. 
Comme Pegasus est une histoire de téléphones surveillés, j’ai essayé de replacer la notion avec le septième vers « tels les faunes ». C’est un peu forcé, mais vous savez comme j’aime ça !
Enfin Pégase est aussi une constellation, ce qui éclaire le dernier vers.
Bref, je vous balance plein d’informations, je vous laisse faire le lien entre celles-ci et le texte, mais normalement, ça donne quelque chose de cohérent à la fin.

Vendredi 23/07/2021, Fais Dix Vers #327, Congé

Je pose ce texte comme un congé, toutes ces notes épongées,
Prose prétexte d’un homme cinglé, toutes ces rimes épinglées,
Je mets les mots dans des malles, j’me fais beau pour le bal,
Je me tais très tôt, je détale et j’ai chaud dans ce châle,
Je porte mes vers comme une écharpe d’hiver,
Mes vacances ne m’vaudront pas les faits divers,
Alors, je me déleste avant de te détester
Toi reflet céleste qui se vante de me tester,
Et je vous remercie, vous qui me lisez, qui m’écoutez,
Vous êtes l’éclaircie, sourires irisés, qui me portez. 

Bon, bah oui, voilà, j’en avais vraiment envie de ces vacances. Il n’y a plus aucun doute maintenant !

Lundi 26/07/2021, Fais Dix Vers #328, Quinzième mois

Toute sa vie dans ses bagages prêts pour s’envoler vers la chaleur,
Cet homme s’octroie de très longs congés, Jet Pégase prévu à l’heure,
Lui qui rêvait d’champagne sous Tour Eiffel, une femme qui lui dit j’t’aime,
Feu d’artifice aux Seychelles, richesse, bref t’as compris le thème,
Il faisait un travail sans envie, l’ennui le poussa à la dérive,
Un Lupin de l’an deux mille qui risqua des combines agressives,
Une anomalie dans les comptes prouve qu’il trafique des métaux lourds,
Il a même arnaqué des pontes, esquivé deux liquidations en un jour,
Il fuit à l’aéroport, rongeur cherche à s’échapper par un trou de souris,
Monte dans sa voiture de sport, siège passager, un type armé lui sourit.

Texte du quinzième mois, une poignée de mots à replacer :
Sans envie, Arsène Lupin, Chaleur, Champagne, Métaux Lourds, Sport, Anomalie, Rongeur, Bagage, Dérive, Feu d’artifice, Tour Eiffel, Travail, Liquidation, Thème, Pégase, Congé

Et comme chaque mois, ce défi de réussir à en faire une histoire compréhensible, à défaut d’être cohérente ! Je pense que c’est à peu près réussi ici. 


Pour retrouver mes « Fais Dix Vers » du lundi au vendredi, ça se passe sur instagramDeezerSpotifyItunes Podcast ou encore Podcast Addict ! donc n’hésitez pas à m’y suivre ! 
Sur Instagram, vous pourrez me proposer vos thèmes !


Merci de votre lecture!

Mes textes ont eu un écho en vous? Faites moi vos retours en commentaire.
Si vous aussi Fais Dix Vers, ça vous fait penser à Faits Divers, abonnez-vous!
Si vous avez aimé votre lecture et votre écoute, partagez ces textes à vos proches, votre famille ou votre entourage.


VOUS POUVEZ M’AIDER À VIVRE DE MA PASSION ET DE MON TRAVAIL EN ME SOUTENANT SUR TIPEEE!

Merci à Béa, Damien, Émeline, Etienne, Florent, Mathilde, Nicole, Paluche, et Thomas de m’y soutenir !


Vous pouvez aussi me laisser dans les commentaires :
Des idées de thèmes, des mots à placer, des défis…