Les Rathures

24 heures, Place du Marché.

image_pdfimage_print

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

1 heure, la biture bizute le bitume.

2 heures, Les autos trop tôt ôtées, otages des autorités.

3 heures, les idylles dealent des délires à drôles d’allures.

4 heures, on s’essouffle, siffle la fin.

5 heures, les valets dévalent les allées ravalées.

6 heures, s’étalent les toiles et les étals lorsque les étoiles détalent.

7 heures, les bahuts ébahis mettent bas.

8 heures, le calme clame la réclame.

9 heures, Lille ulule, hèle les halles.

10 heures, Les cabas en cabale se cabrent, se cabossent la caboche.

11 heures, ça crie, se croise, ça craque, ça croque, ça crache, s’accroche.

12 heures, la foule à la cool déboule aux poules.

13 heures, les salades en solides soldes se cèdent.

14 heures, les cages coffrent les caisses et les cageots.

15 heures, ça flâne, ça glane ou ça plane.

16 heures, le ballet des balais et des bulles emballe les ‘belles.

17 heures, place nette des canettes, palettes, et bannettes, nouvelle planète aux manettes.

18 heures, Les guimbardes se garent, les regards hagards s’égarent.

19 heures, maintes pintes tintent les étreintes.

20 heures, l’estaminet animé en menu.

21 heures, les bars rembarrent des bières et déboires.

22 heures, écoute les conteurs à côté des comptoirs.

23 heures, la nuit, la gnôle noie l’ennui.

24 heures, les rades dérident les rideaux raidis.


Merci de votre lecture!

Ce blog est un blog de travail, n’hésitez pas à me faire vos retours en commentaire.
Si vous aussi vous savez lire l’heure, abonnez-vous!
Si vous avez aimé votre lecture, partagez ce texte à vos proches, votre famille ou aux commerçant(e)s de votre entourage.

Tu peux m’aider à vivre de ma passion et de mon travail en me soutenant sur Tipeee!

Tu peux aussi me laisser dans les commentaires :
Des idées de thèmes, des mots à placer, des défis…

Ça m’aide!

Retrouve moi sur :
Twitter (Un jour j’ai commencé à y être actif!)
Facebook (J’y poste avant que ça ne disparaisse!)
Mon blog de cuisine (Ca c’est si t’aimes bien la cuisine!)
Ou encore instagram (Là aussi vaut mieux que t’aimes bien la cuisine!)

A la semaine prochaine!

1 Comment

  1. La manoeuvre de la vingt-cinquième heure ayant échoué, le cours des choses repris son flot?

    1. A vingt cinq, vînt l’sinc qui vide son vin sur l’zinc.
      Mais oui il faut bien que la boucle boucle, sinon ce n’est plus une boucle!

  2. […] des textes dont je suis fier, et que j’aimerais vous inviter à (re)découvrir. C’est le cas de 24 Heures Place du Marché, texte poétique dans lequel je joue sur les assonances, du Renard ou des Lunettes, des textes qui […]

Laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prochain texte :

0 %